VPN Gratuit | Le TOP 10 des VPN Gratuits en 2017

VPN Gratuit | Le TOP 10 des VPN Gratuits en 2017

De nos jours, de plus en plus d’internautes décident d’utiliser un VPN à chaque fois qu’ils se connectent à internet. Les VPN ne sont plus seulement utilisés pour accéder des réseaux et des documents à distance, mais plutôt pour accéder à un internet non censuré et surtout sécurisé, qui accorde de l’importance à la protection de la vie privée. C’est pourquoi de nombreuses personnes se tournent vers les VPN gratuits comme solution technique.

Seulement voilà, si certains ne posent pas vraiment de problèmes hormis qu’ils sont peu pratiques, d’autres sont dangereux. C’est pourquoi nous avons décidé d’écrire pour vous ce guide du VPN gratuit. Si vous n’êtes pas opposé à l’idée de payer une petite somme pour protéger votre anonymat et vie privée en ligne, et pouvoir surfer l’esprit tranquille, nous vous conseillons de plutôt vous tourner vers un VPN Premium.

Plus fiables, plus sécurisés, plus rapides, ils valent largement leur prix ! D’ailleurs, la plupart des utilisateurs de VPN gratuits réalisent cela par eux mêmes assez rapidement et finissent la plupart du temps par passer aux VPNs de 1ère classe.

Coupure VPN - comment se protéger efficacement
Avec un VPN, votre connexion est chiffrée et vous pouvez protéger efficacement votre vie privée et votre anonymat

Les Meilleurs VPN en 2017

ClassementVPNPrix MensuelLire le TestVisiter le VPN
1.$4.99Test du VPNVisiter le Site
2.$8.32Test du VPNVisiter le Site
3.$7.50Test du VPNVisiter le Site
4.$6.95Test du VPNVisiter le Site

Qu’est-ce qu’un VPN, quels en sont les avantages ?

Les raisons qui pourraient vous amener à utiliser un VPN sont nombreuses : éviter que votre activité soit suivie de près par votre Fournisseur d’Accès Internet (FAI) ou par des instances gouvernementales comme la Hadopi (lisez notre dossier complet a ce sujet) qui traque les adresses IP des adeptes du téléchargement pour les confondre en justice, sécuriser vos données informatiques ou tout simplement accéder à des sites ou du contenu bloqués dans votre pays… Quoi qu’il en soit, si vous avez commencé à vous interroger sur les avantages d’un VPN, c’est que vous êtes sur la bonne voie, celle d’une utilisation plus raisonnée du web.

Avant toutes choses, rappelons rapidement en quoi consiste un VPN pour tous ceux qui ressentiraient encore le besoin d’une petite mise au point de ce côté-là. VPN est l’acronyme employé pour les termes anglais Virtual Private Network, que l’on traduit en français par Réseau Privé Virtuel. Les logiciels VPN ont été conçus pour relier des ordinateurs distants géographiquement au même réseau en créant un tunnel qui permet de dépasser certaines contraintes comme celles associées à un pare-feu. De plus, ce système permet un accès extérieur par le biais d’une passerelle et c’est ceci qui va lui permettre d’attribuer de fausses adresses IP aux ordinateurs qui s’y connectent. Ces fausses adresses auront circulé sur un réseau étendu de plusieurs serveurs situés dans différents pays.

Le fonctionnement d’un VPN

 

Protéger données et vie privée avec un VPN

Lorsque vous vous connectez de manière normale à internet, votre fournisseur d’accès à internet (FAI) vous attribue une adresse IP qui est liée à votre nom et votre localisation géographique. Si elle n’est pas directement visible, il est possible de l’associer à nouveau à votre nom et vos coordonnées. C’est exactement ce que fait Hadopi par exemple avec les adresses IP identifiées dans le cadre de la répression du téléchargement en ligne.

Lorsque vous surfez sur internet, vos informations de connexion et vos données personnelles intéressent de nombreuses personnes, pas toujours bien intentionnées…

Nous voulons bien sûr parler des organismes gouvernementaux responsables de la surveillance de masse en ligne comme Hadopi, la NSA et autres, mais aussi des grandes entreprises qui s’adonnent au marketing ultra-ciblé, ainsi que des hackers.

Il est devenu de plus en plus facile de récupérer des données personnelles et confidentielles sur une personne en ligne. Malheureusement, alors que nous utilisons de plus en plus internet dans notre vie de tous les jours, pour être payé, pour acheter des objets et des services, pour communiquer avec nos amis et notre famille, cela en a également fait une cible de plus en plus intéressante pour les cyber-criminels.

Les mots de passe
De nombreuses personnes mal intentionnées rôdent en ligne pour chercher à voler des données personnelles. Protégez vous avec un VPN !

Le vol d’identité, par exemple, quasi inconnu il y a 10 ans, est un crime qui devient de plus en plus commun. Les arnaques diverses en ligne ne manquent pas non plus.

En utilisant un service VPN de bonne qualité (et nous nous permettons d’insister sur ce point), votre anonymat et la sécurité des vos données personnelles en ligne sont protégés. En effet, lorsque vous connectez votre ordinateur à un réseau privé virtuel (dont VPN est l’acronyme anglais), vous ajoutez une couche de protection supplémentaire à votre connexion et pas n’importe laquelle !

En plus du fait que tout votre trafic internet passe désormais par un des serveurs du VPN, ce qui vous permet de changer d’adresse IP à volonté (nous y reviendrons dans un instant), il est aussi entièrement encrypté et chiffré !

Les meilleurs VPN, comme Hidemyass, Express VPN ou encore IP Vanish proposent tous des protocoles de connexion VPN ultra sécurisés (OpenVPN, PPTP, SSTP, L2TP/IPSec notamment) ainsi que des clés de chiffrement de connexion en 128 et 256 bits. Avec un chiffrement de ce niveau là, il faudrait des centaines d’années à un super-ordinateur pour déchiffrer votre connexion ! Autrement dit, absolument impossible que cela vaille le coup de vous espionner ou d’essayer de vous hacker quand vous utilisez un VPN en ligne.

Le VPN, outil de déblocage d’internet

Malheureusement, au fur et à mesure de son développement et sa commercialisation, internet est devenu de plus en plus fermé et bloqué, sans compter qu’il est aussi rempli de marketing ciblé.

Les sites internet que vous visitez sont l’immense majorité du temps capables de connaître votre localisation géographique grâce à l’adresse IP qui vous est attribuée par votre FAI.

C’est comme cela qu’ils vous empêchent d’accéder à certains contenus car vous n’êtes pas dans la bonne zone géographique ou dans le bon pays. On pense par exemple à l’impossibilité de regarder des rediffusions de la télé française sur PLuzzz, MyTF1.fr ou encore M6Replay quand on est en vacances.

Ces blocages existent même pour des services payants comme Netflix ! En effet, impossible d’accéder au très riche catalogue US du géant de la vidéo à la demande (VOD) si on se trouve en France, et cela même alors que le prix de l’abonnement est le même pour tous… N’hésitez pas à consulter notre guide sur Comment tirer le meilleur de Netflix.

Certains services sont exclusifs à quelques pays. On pense par exemple à Pandora, la génial radio musicale en ligne intellligente, à laquelle seule les anglais, les américains et les australiens peuvent accéder. Pour d’autres, ce sont des sites comme Facebook ou Twitter qui sont bloqués sur leur lieu de travail, etc.

Heureusement, en utilisant un VPN, il est possible de changer d’adresse IP, bien que la plupart des VPN gratuits ne proposent que très peu de choix, c’est parfois suffisant pour accéder au site de son choix.

Serveurs
Avec un VPN de bonne qualité, vous avez accès à des milliers d’adresses IP situées partout dans le monde !

Les VPN premium comme Hidemyass, IPVanish ou encore ExpressVPN, eux, proposent souvent des listes comprenant des milliers de serveurs répartis dans des dizaines et des dizaines de pays, ce qui vous permet de toujours trouver l’adresse IP dont vous avez besoin.

Pour faire simple, avec un VPN, vous pouvez enfin conjuguer liberté et sécurité, protection de la vie privée et déblocage des immenses possibilités offertes par internet. Alors pourquoi s’en priver ? !

VPN Gratuits : Attention, tous ne sont pas fiables !

Nous venons de vous exposer les avantages des VPN, qui sont plus ou moins les mêmes pour les VPN gratuits ainsi que pour les VPN Premium, dont notre TOP 5 comprend notamment Hide My Ass, IP Vanish ou encore ExpressVPN.

Par contre, les inconvénients des services de VPN gratuits et de VPN de qualité sont loin d’être les mêmes, et nous vous expliquons pourquoi.

Bien souvent, vous allez payer d’une manière ou d’une autre pour utiliser des VPN gratuits, et c’est pourquoi nous préférons vous avertir de leurs dangers. Comme on dit, si vous ne payez pas, c’est que vous êtes le produit en vente.

Réfléchissez tout d’abord bien au fait que les services de VPN gratuits, tout comme leurs homologues payants comme Express VPN, IP Vanish et Hidemyass, doivent financer leur matériel et leurs coûts de fonctionnement d’une manière ou d’une autre.

Un service de VPN coûte énormément d’argent. Il faut payer pour des serveurs dans de nombreux endroits du monde, et les factures de bande passante utilisée peuvent être gigantesques avec tous ces utilisateurs connectés au même réseau ! Il faut aussi constamment se mettre à jour, payer des administrateurs réseau, etc.

Les VPN gratuits sont donc dans l’obligation de trouver d’autres sources de financement que les abonnements de leurs utilisateurs. Comme vous vous en doutez certainement, les propriétaires et administrateurs de VPN gratuits ne font pas ça par pure philanthropie. Ce qui nous amène à notre premier problème avec les VPN gratuits…

Vos données de connexion sont revendues à un tiers

Lorsque vous décidez de faire confiance à un VPN, cela signifie qu’il est capable, comme l’était auparavant votre FAI, de savoir ce que vous faites en ligne.

Seuls les VPN qui proposent ce qu’on appelle des “no-logs policy” (politiques de non conservation des données) ne peuvent pas savoir ce que vous faites sur internet même si ils le souhaitaient. On pense par exemple à Express VPN, Ip Vanish et bien sûr Hide My Ass, le leader de la protection de la vie privée en ligne.

Danger VPN Gratuit
Certains VPN gratuits peuvent mettre vos données et votre matériel en danger ! Soyez prudents et renseignez vous avant de faire confiance à un VPN gratuit.

Les autres services de VPN savent tout de vous, ce qui n’est pas forcément un problème, sauf si ils revendent vos données à un tiers.. Vous aviez choisi des VPN gratuits pour protéger votre vie privée et voilà que tout votre historique de connexion est revendu à une entreprise de marketing ciblé, ou pire encore à des pirates informatiques… Ironique non ? C’est pourquoi vous ne devriez faire confiance qu’à un VPN qui se finance avec des abonnements.

Certains VPN gratuits installent des logiciels malveillants

De nombreux VPN gratuits n’hésitent pas à installer subrepticement des logiciels malveillants dans les ordinateurs de leurs utilisateurs, notamment à des fins de marketing ciblé.

Vous n’allez probablement rien remarquer, mais lorsque vous vous rendrez sur un site internet, les publicités du site auront été remplacées par le logiciel malveillant par d’autres pubs, basées sur ce que vous avez cherché par le passé ou sur les contenus présents sur votre ordinateur.

De nombreux VPN gratuits tenteront d’infiltrer des logiciels malveillants dans votre ordinateur…

Cela pourrait être considéré comme inoffensif, mais cela signifie aussi que votre ordinateur est infecté, que vous pourriez transmettre ce malware à d’autres machines, et surtout que vous êtes espionné à chaque instant par le malware.

Malheureusement, chevaux de troie, pourriciels, logiciels espions et autres logiciels malveillants sont aujourd’hui monnaie courante dans la plupart des VPN gratuits et il n’est pas rare d’installer un voire plusieurs logiciels malveillants lorsqu’on télécharge un client de VPN gratuit.

Il existe aussi des dangers légaux et juridiques

Cela fait maintenant quelques mois que la communauté de défense des libertés numériques et de la vie privée en ligne alerte les internautes sur les dangers de l’utilisation des VPN gratuits.

La plupart des VPN gratuits promettent toujours à cors et à cri qu’ils garantissent votre vie privée et votre anonymat en ligne. Seulement voilà, de nombreux services excluent automatiquement les internautes lorsque ceux ci se connectent à des sites qui ne sont pas considérés comme dangereux ou illégaux.

Cela ne veut pas dire cependant que la sécurité de ces internautes n’est pas mise en danger !

En effet, une fois le VPN déconnecté, sans que les utilisateurs ne s’en rendent compte, de nombreux dangers surviennent, qui peuvent potentiellement avoir de graves conséquences juridiques

  • La connexion internet de l’utilisateur est complètement ouverte et facile à pirater. Le fait que vous soyez sur un site parfaitement légal et acceptable ne voulant pas dire que des hackers n’y sont pas présents pour faire du piratage
  • Le fournisseur d’accès au VPN gratuit peut mesurer la différence entre la bande passante réellement utilisée et la bande passante demandée à votre FAI. Il peut alors revendre la différence de bande passante, réalisant un profit au détriment de la protection de votre vie privée et de votre anonymat qui vous avait été promise !
  • En plus de cette démarche quelque peu malhonnête, cela veut aussi dire que votre adresse IP est vendue au plus offrant ! Si cette personne est un cyber-criminel, cela pourrait vous attirer de graves ennuis judiciaires !

Cela peut paraître un peu exagéré, mais pensez un peu au fait que vous allez devoir prouver votre innocence (c’est d’ailleurs comme cela que fonctionne Hadopi…) si jamais votre adresse IP est identifiée dans des faits de cyber-crimes ou d’arnaques sur internet. Pas facile à faire quand les faits sont contre vous !

Si vous ne voulez pas avoir à vous prendre la tête, tournez vous plutôt vers un VPN premium comme Hidemyass, Express VPN et IP Vanish. Pour une somme modique, notamment dans le cas des abonnements à l’année, vous êtes certain d’être protégé 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et que votre adresse IP et votre bande passante sont bel et bien protégées par des systèmes techniques sûrs et non pas revendus au premier venu.

Jetez donc un oeil à nos tests VPN Premium :

et vous vous rendrez rapidement compte par vous même qu’il vaut mieux choisir la qualité avec un VPN premium !

Certains VPN gratuits sont de bonne qualité

Heureusement, tous les VPN gratuits ne sont pas à mettre dans le même panier. Il existe de nombreuses entreprises qui sont présentes depuis assez longtemps sur le marché pour que leur réputation ne soit plus à faire. En général, ces fournisseurs de VPN de qualité proposent leurs VPN gratuits comme porte d’entrée vers leurs services payants, pour donner envie aux internautes de prendre un abonnement chez eux.

C’est pour cela qu’ils sont plus à cheval sur la qualité que les fournisseurs qui proposent exclusivement des VPN gratuits. Ils se doivent en effet de convaincre les utilisateurs.

Un VPN de qualité vous protège de Hadopi et de sa surveillance de masse.
Un VPN de qualité vous protège de Hadopi et de sa surveillance de masse.

Cependant, sachez qu’à la fois en terme de sécurité, mais aussi de limitation de bande passante, de nombre de connexions, de vitesse de navigation, même les meilleurs VPN gratuits que nous vous proposons ici (qui sont tous sans malwares d’après les dernières nouvelles) ne peuvent pas rivaliser avec des VPN de qualité supérieure comme Express VPN, IPVanish et bien sûr le leader du marché Hidemyass.

Tous les dangers d’un VPN gratuit

En ces temps de crise, rien de plus normal que de chercher à faire des économies et vous vous dites peut-être que si vous pouviez bénéficier de tous les avantages qu’un VPN a à vous offrir sans rien débourser ça serait plutôt pas mal. C’est pour cela que nous avons décidé de consacrer cet article aux meilleurs VPN gratuits, nous vous présenterons une liste plus loin. Cependant, vous ne serez pas surpris que l’on vous conseille de prendre quelques précautions avec ces logiciels. En pensant bien faire, vous pourriez en fait être en train de mettre en danger la sécurité de votre ordinateur. Pour cette raison, nous allons tout d’abord commencer par vous éclairer sur les éventuels dangers que pourrait présenter l’utilisation d’un VPN gratuit avant de partager avec vous notre sélection des dix meilleurs logiciels non-payants.

Le logo du CSIRO

Tout d’abord, il nous faut évoquer une étude récente [1], publiée en novembre 2016, par des chercheurs américains et australiens qui présente les risques liés à l’utilisation d’applications VPN gratuites sur Android. L’analyse de plus de 280 d’entre elles a permis de souligner le fait que la plupart n’offraient aucune protection aux internautes et que quelques-unes se présentaient même comme véritablement malveillantes. L’étude menée par le Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO) permet ainsi de rappeler l’importance primordiale de la confiance accordée au logiciel utilisé puisque tout ce que l’utilisateur fera sur internet transitera par un nouveau serveur. La recherche aboutit à des conclusions effarantes :

  • 84 % des VPN gratuits divulguent des données concernant la navigation de l’internaute.
  • Plus de 80 % des applications VPN gratuites exigent pour fonctionner d’accéder à l’historique de l’utilisateur, ce qui permet de garder une trace et de procéder à une analyse détaillée de tous les événements qui se sont déroulés au cours de sa connexion.
  • 80 % exigent d’accéder aux données sensibles comme les comptes utilisateurs ou les SMS.
  • 75 % des VPN gratuits s’emploient à suivre l’activité de l’utilisateur tandis qu’ils sont 67 % à affirmer œuvrer pour le respect de la vie privée.
  • Le chiffrage des données entre le terminal mobile et le serveur n’est tout simplement pas réalisé par environ 20 % des VPN gratuits pour Android. Ceci implique que n’importe qui serait en mesure de faire l’analyse de ce trafic avec la même facilité que s’il n’y avait pas de VPN installé.
  • 38 % des VPN font part de logiciels malveillants, en particulier en instaurant leurs propres pubs frauduleuses lorsqu’ils sont activés et en poussant à l’installation de malwares.

L’évaluation de ces applications sur la Play Store ne traduit en rien les observations de l’analyse menée par le CSIRO. Ainsi, moins de 1 % des commentaires font part de soucis en lien avec l’accès à la vie privée de l’internaute ou à la sécurité d’ordre général.

Les chercheurs ont ainsi établi une liste des 10 VPN gratuits les plus dangereux que nous vous présentons ci-après. Sachez que Google a d’ores et déjà supprimé les 5 premiers. Ces 10 VPN gratuits sont ceux qui présentent le moins bon score AV. Il s’agit d’un indice qui rend compte de la présence de différents logiciels malveillants :

  1. Les chevaux de Troie, qui malgré leur apparence légitime, installent un programme parasite sur le terminal de l’utilisateur ;
  2. Les logiciels espions ou spywares qui en s’installant sur les terminaux mobiles récoltent et transfèrent des informations sur ces derniers sans que l’utilisateur soit au courant ;
  3. Les logiciels malveillants de type malvertising, terme qui fait référence aux mots anglais malicious et advertising, ils consistent à utiliser la publicité en ligne pour diffuser des malwares ;
  4. Les logiciels publicitaires ou adwares qui affichent de la publicité ;
  5. Les riskwares qui correspondent à des programmes en soi légitimes mais dont les caractéristiques font qu’ils pourraient s’avérer dangereux s’ils venaient à tomber dans les mains de cybercriminels.
Un cheval de Troie

Les VPN gratuits les plus dangereux

OkVpn
EasyVpn
SuperVPN
HatVPNs
Fly Network Booster
Betternet
CrossVpn
Archie VPN
One Click

D’après les chercheurs du CSIRO, les utilisateurs de ces logiciels doivent prendre leur responsabilité en main puisqu’ils ne bénéficient souvent que d’une compréhension très partielle du fonctionnement de ces derniers. L’équipe d’experts conseille donc de bien prendre le temps de lire et d’analyser correctement les autorisations données à ces applications.

Le scandale de Hola, un VPN gratuit

Enfin, nous nous devons d’évoquer l’affaire du VPN gratuit Hola qui démontre parfaitement que l’on devrait toujours se méfier de ce qui nous est présenté comme gratuit. Les pratiques douteuses de l’éditeur israélien ont été mises à jour par le site 8chan. Ses administrateurs ont démontré que Hola ne présentait pas de structure propre, c’est-à-dire que le VPN n’offre à ses utilisateurs aucune adresse IP. Il se contente tout simplement d’inter-changer les adresses IP des internautes qui l’emploient, la responsabilité d’un utilisateur sert donc à masquer celle d’un autre. Ceci s’avère fondamentalement dangereux et nul besoin d’être un as en informatique pour comprendre pourquoi. Lorsque l’on prête son adresse IP à quelqu’un, cela signifie que l’on est impliqué dans ses actes sur internet et que l’on peut dès lors en être tenu pour responsable.

Mais ce n’est pas tout, le fonctionnement du VPN aux 50 millions d’utilisateurs a trouvé d’autres moyens, tout aussi peu scrupuleux, pour s’autofinancer. En effet, Hola, par le biais de son service Luminati, fait part d’une offre de botnet. Pour faire court, le botnet est un terme qui provient de l’anglais, formé par la contraction de robot et de net pour réseau. Il désigne un réseau de programmes informatiques connectés sur le web qui interagissent avec d’autres programmes similaires pour exécuter des tâches spécifiques. En ce qui concerne les utilisateurs du VPN, cela signifie que l’ensemble de la bande passante relative aux terminaux numériques qui ont installé Hola est disponible à l’achat pour tous ceux qui le souhaitent. Ceci s’avère tout à fait déplorable puisqu’il en résulte un usage principal : la création d’un terrain favorable aux hackers et aux attaques DDoS, Distributed Denial of Service, ou attaques par déni de service.

Une attaque DDoS

Vous l’aurez compris, sur internet comme dans la vie de tous les jours, on n’est jamais trop prudent avec ce qui nous semble gratuit au premier abord. Comme le souligne le brillant professeur de droit de l’internet et de droit international de Harvard, Jonathan Zittrain:

Lorsqu’un service est gratuit sur internet, vous n’etes plus le client mais devenez le produit.

Rappelons que la mise en fonctionnement et l’entretien d’un VPN de qualité ne sont pas donnés. Il s’agit de subventionner les nombreux serveurs présents physiquement dans différents pays, la bande passante, un service après-vente, etc.  Lorsque vous utilisez ce type de services sans vous poser de questions sur leur financement, vous êtes potentiellement en train de mettre en danger vos données personnelles. En ce sens, sachez que seuls les VPN qui proposent des no-logs policy, c’est-à-dire une politique de non-conservation des données, sont dans l’impossibilité de déterminer l’activité de l’utilisateur sur internet. Les VPN qui proportionnent ce service correspondent pour la plupart à des offres payantes.

Jonathan Zittrain

Par ailleurs, un VPN gratuit aura forcément son lot de désagréments. Ainsi, ne vous étonnez pas que le volume de données téléchargeables soit limité, tout comme le temps de connexion ou le nombre de serveurs disponibles. De même, vous devrez sans doute faire face à une instabilité de la connexion internet avec des coupures fréquentes. En effet, nombreux sont les services de VPN gratuits qui ne bénéficient pas de la même capacité technique que les VPN payants, ils ont tendance à accepter davantage de clients que leurs réseaux ne peuvent en supporter, ce qui ne permet donc pas de garantir une connexion stable. En outre, votre vitesse de connexion ne sera jamais aussi bonne avec un VPN gratuit qu’avec un VPN payant. La saturation des réseaux a pour conséquence de la ralentir, surtout aux heures de pointe, le résultat sera donc une connexion internet plus lente que si vous n’utilisiez pas de VPN.

Bref, nul besoin d’insister davantage, gardez bien en tête que la gratuité d’un VPN est tout à fait relative. Comme nous l’avons évoqué plus haut, vous n’êtes pas à l’abri que les éditeurs de logiciels de VPN gratuits collectent et revendent vos informations personnelles, qu’ils enregistrent vos données pour déterminer vos habitudes et les emploient à des fins publicitaires ou encore qu’ils revendent votre bande passante. Si malgré tout vous souhaitez tester un VPN gratuit et vous faire une idée par vous-même, libre à vous. Nous allons vous présenter notre top 10 des services VPN gratuits plus bas. Cependant dites-vous bien qu’il existe des solutions de VPN payants vraiment abordables, à pas plus de 4 € 99 par mois, qui vous garantissent une navigation sereine en toute sécurité.

Voici d’ailleurs notre classement 2017 des 5 meilleurs VPN:

ClassementVPNPrix MensuelLire le TestVisiter le VPN
1.$4.99Test du VPNVisiter le Site
2.$8.32Test du VPNVisiter le Site
3.$7.50Test du VPNVisiter le Site
4.$6.95Test du VPNVisiter le Site

Top 10 des meilleurs VPN gratuits

Vous avez besoin d’un moyen rapide pour sécuriser votre connexion internet sur un réseau Wi-Fi public ou vous souhaitez tout simplement vous essayer à l’utilisation d’un VPN et vous préférez pour ce faire passer d’abord par une solution gratuite ? Un VPN gratuit peut alors faire l’affaire dans un premier temps si vous restez sur vos gardes et prenez le temps de vous informer sur les offres qui existent. Cependant, rappelez-vous qu’avec un VPN gratuit vous devrez vous restreindre à une utilisation de base d’internet, seul le surf est conseillé, vous pouvez d’ores et déjà faire une croix sur le téléchargement et les jeux en ligne.

Voici notre sélection des 10 meilleurs VPN gratuits à l’heure actuelle ainsi que nos remarques sur l’expérience d’utilisation qu’ils proportionnent :

Hide.me VPN

Hide.me est un VPN gratuit dont la plupart des serveurs sont situés aux Etats Unis et en Europe. Facile à utiliser et sans trop de publicités, il offre une connexion relativement stable pour un réseau privé virtuel gratuit (volume de données limité).

Hotspot Shield

Il s’agit de l’un des VPN gratuits les plus performants. Il peut tout à fait convenir pour vous rendre sur des sites internet bloqués sur votre lieu de travail par exemple. Il bénéficie d’une compatibilité avec l’ensemble des appareils et systèmes d’exploitation et présente des tutoriels et des applications pour Mac, Windows, iOS et Android. Deux petits bémols sont tout de même à noter : l’apparition d’annonces publicitaires ainsi que le fait que seule l’utilisation de serveurs américains ne soit possible.

Hotspot Shield

CyberGhost

Ce VPN présente des fonctions convenables. Le choix de serveurs est assez vaste et la connexion qu’il offre est bien sécurisée avec des protocoles de chiffrement corrects. Il est bien adapté à une protection du trafic sur un réseau Wi-Fi public. Il offre un transfert de données illimité dans sa version gratuite et ne nécessite aucune inscription mais comme tout VPN gratuit, il est loin d’être parfait. Il dispose d’une bande passante assez faible et a donc tendance à ralentir la connexion internet. De plus, les pays disponibles sont très limités et des publicités, notamment pour l’offre payante, s’affichent souvent durant son utilisation. En outre, ce VPN se déconnecte après trois heures d’utilisation et le P2P n’est pas autorisé.

CyberGhost

TunnelBear

Ce VPN gratuit est très simple d’utilisation, le cryptage des données est satisfaisant, la vitesse de connexion n’est pas limitée et il est compatible avec l’ensemble des systèmes d’exploitation. Là encore, tout n’est pas si rose au pays du VPN gratuit puisque le volume de données transférées ne dépasse pas les 500 MB par mois. L’utilisateur a néanmoins la possibilité de faire passer ce  ratio à 1 Go en lui faisant de la publicité sur les réseaux sociaux. Notez que ce VPN requiert une inscription.

TunnelBear

SurfEasy

La version gratuite de ce VPN s’adapte à tous les systèmes d’exploitation et il s’avère particulièrement performant sur Mac. Il bénéficie d’interfaces épurées qui facilitent son utilisation. Son réseau donne accès à des serveurs implantés dans treize pays différents, notamment aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Australie ou encore au Canada. La vitesse de connexion est satisfaisante et SurfEasy permet cinq connexions en simultané sans ralentissement majeur. Notez cependant que le transfert de données est limité à 500 Mo par mois.

SurfEasy

Spotflux

Spotflux est correct dans l’ensemble. Sa petite originalité est qu’il s’appuie sur le Cloud pour le cryptage et la compression du trafic web. Ses inconvénients sont liés aux limitations de la version gratuite qui ne permet pas de bloquer le suivi des traqueurs en ligne et dont l’offre de serveurs se cantonne aux serveurs américains.

Spotflux

Security Kiss

Ce VPN est disponible en version française et bénéficie d’une assez bonne presse, il ne requiert aucune inscription. Dans sa version gratuite, la vitesse de connexion laisse néanmoins à désirer et la bande passante est limitée à 300 Mb par jour.

Freedom IP

Il rencontre un certain succès parmi les internautes. La vitesse de connexion est plutôt bonne mais ses serveurs sont limités à 500 utilisateurs à la fois. De plus, une invitation de la part d’un autre utilisateur est requise pour intégrer la communauté.

VPN Gate

Ce VPN est plutôt réservé aux initiés, sa complexité rend son utilisation quelques peu difficile pour ceux qui ne disposeraient pas de bonnes connaissances en informatique. Il s’agit d’un projet VPN Cloud qui est le fruit du travail d’universitaires japonais.

The Free VPN

Les services proposés par ce VPN  sont plutôt corrects puisqu’il ne présente aucune restriction majeure. Cependant, une publicité intrusive s’ouvre à chaque page consultée

Conclusion

Chacun des VPN gratuits que nous vous avons présentés offre des services particuliers, nous vous conseillons de bien vous renseigner sur leurs spécificités avant d’opter pour l’un d’entre eux afin de vous assurer qu’il correspond pleinement à vos nécessités.

Néanmoins, rappelez-vous que pour quelques euros par mois, il est tout à fait possible de bénéficier des services d’un VPN qui vous garantira une protection maximale de vos données ainsi qu’une sécurité à toute épreuve, une vitesse de connexion irréprochable et un service après-vente avec une assistance technique digne de ce nom. Votre droit à la vie privée n’a pas de prix et pour que le web demeure un espace de liberté, le VPN devient de nos jours un outil indispensable.

Avant de faire le choix d’un VPN gratuit, posez-vous réellement la question s’il ne vaut pas mieux investir dans un VPN payant de qualité qui sécurisera vraiment vos appareils informatiques et vous garantira de ne pas être la proie d’une cybercriminalité qui ne cesse de se développer. Jouir en pleine confiance de tout ce qu’internet a à nous offrir est un droit que les citoyens d’aujourd’hui se doivent de reconstruire par eux-mêmes.

Nous vous rappelons d’ailleurs notre classement des meilleurs VPN 2017

ClassementVPNPrix MensuelLire le TestVisiter le VPN
1.$4.99Test du VPNVisiter le Site
2.$8.32Test du VPNVisiter le Site
3.$7.50Test du VPNVisiter le Site
4.$6.95Test du VPNVisiter le Site

[1] An Analysis of the Privacy and Security Risks of Android VPN Permission-enabled Apps, Ikram & al., 2016.

8 COMMENTAIRES

    • Bonjour,

      Vous pouvez télécharger un antivirus afin d’éliminer tous les éléments problématiques de votre ordinateur : avast, avg ou norton. Vous trouverez ici : un test antivirus

      Une fois votre ordinateur débarrassé de ces éléments, vous pouvez installer un service vpn afin de sécuriser vos informations.

      Cdt

  1. En effet hidemyass c’est le top des vpn, je l’utilise depuis plus de 2 ans sans aucuns problèmes de déconnexion ni de bande passante.

    464 VPN servers in 61 countries
    Hide behind 56’000+ IP addresses
    OpenVPN, L2TP, and PPTP protocols
    Free HMA! Pro VPN software
    Supports PC, Mac, phone, tablets
    Unlimited data transfer
    30 day money back guarantee

    • Oui, franchement les gratuits sont mauvais… J’ai acheter express vpn j’en suis satisfait. Sinon j’utilise Hidester Web Proxy.

  2. Bonjour svp j’aimerais savoir c’est quoi le ‘Nom d’utilisateur et le mot de passe’ pour la configuration du vpn j’ai un Nokia lumia 930 merci. Urgent

Laisser un commentaire