TapVPN : Test Complet et Détaillé du VPN

TapVPN est une application VPN populaire pour Android qui offre un forfait gratuit qui vous donne 6 Go de trafic par mois, et permet d’accéder à huit emplacements couvrant l’Amérique du Nord, l’Europe, ou encore Singapour. Vous devez au préalable autoriser TapVPN à accéder aux ressources inutilisées de votre appareil (ne nous demandez pas ce qu’il en fera) et vous pourrez utiliser neuf serveurs Premium.

TapVPN : Test Complet et Détaillé du VPN

La version gratuite est bourrée d’annonces qui apparaissent sur les actions de connexion, de déconnexion, et à d’autres moments. C’est le prix à payer pour une application gratuite, et si tout cela ne vous convient pas, vous pouvez passer à un abonnement doté d’une bande passante illimitée sans publicité pour 5,45 $ par mois. Nous avons vu pire, mais à titre de comparaison, Private Internet Access (lire notre test PIA) peut vous facturer seulement 2,91 $ par mois si vous payez pour deux ans d’avance, et cela vous donnera un produit beaucoup plus puissant que vous pouvez installer sur cinq de vos appareils simultanément.

Confidentialité TapVPN

TapVPN possède un site web et une politique de confidentialité inhabituels pour une application VPN Android. En effet, ce service collecte longue liste d’informations personnelles :

– Prénom, nom, numéro de téléphone mobile, adresse IP, adresse physique, adresse e-mail, nom d’utilisateur et mot de passe.

– ID de l’appareil, données des applications de tiers installées, données du fabricant, historique de navigation, signets et paramètres réseau.

– Les données publiques collectées lors de l’utilisation des services (par exemple, les données de journal). Les données du journal font référence à des informations techniques collectées automatiquement lorsque vous utilisez certains services.

TapVPN souligne également que si vous vous connectez en utilisant un compte tiers comme Microsoft, Facebook ou Google, il peut également être en mesure de recueillir vos données de compte, texte, archives, photos, signets, informations de vos contacts et leurs contacts communs, les données de connexion et les informations de profil.

PerformancesPermettre à TapVPN d’utiliser le temps d’inactivité de votre appareil lui donnera accès à « une partie de votre activité sur internet, de votre connexion réseau et de vos ressources informatiques », principalement en Wi-Fi, mais peut-être aussi en « données cellulaires très limitées ». Qu’en fait-il ? Nous n’en avons aucune idée et TapVPN ne le dit pas. Au fil du temps, TapVPN pourrait accumuler une quantité importante de données à votre sujet, et vous ne devriez pas compter sur l’entreprise pour garder cela privé.

L’application TapVPN a une interface simple et directe. Il y a une liste de serveurs à choisir, un commutateur Connect/Disconnect, un panneau d’état qui montre la bande passante que vous avez utilisée et vos vitesses de téléchargement, et c’est à peu près tout.

Les serveurs affichent au moins un temps de ping pour vous aider à trouver l’emplacement le plus rapide, mais il n’y a pas d’autres informations associées : pas de système de favoris, pas de serveurs par défaut configurables pour différentes situations, rien de légèrement avancé.

C’est à peu près la même histoire avec les paramètres de l’application : il n’y en a presque pas. C’est génial si vous recherchez la simplicité, mais les utilisateurs expérimentés pourraient être frustrés par le manque de contrôle.

Lors de notre première connexion, l’application nous a demandé si elle pouvait utiliser les ressources inutilisées de notre appareil, promettant l’accès à des serveurs haut débit en retour. Nous ne savons pas si c’est vraiment une bonne idée, mais bon, c’est ce que nous devons faire, alors nous avons cliqué sur Oui.

Les vitesses ne sont pas impressionnantes. Notre téléphone de test a géré des vitesses de téléchargement de 28 Mb/s dans notre environnement d’évaluation, mais celui-ci a chuté à 12 Mb/s lors de la connexion à Londres. Nous avons 7 Mb/s à partir d’Amsterdam, 4-5Mb/s via New York et 2-3Mbps en allant sur de longues distances via l’Australie. Nous avons vu pire, et ces vitesses sont mêmes suffisantes pour la plupart des tâches, mais ce n’est pas la connexion « ultrarapide » promise sur Google Play.

Nous avons retiré notre autorisation à TapVPN d’utiliser les ressources de notre appareil et avons répété nos tests de vitesse avec les serveurs premium. Ceux-ci étaient plus lents, mais toujours utilisables, par exemple autour de 8 Mb/s pour Londres et 3-4Mbps via New York.

Conclusion

TapVPN est un moyen facile pour débloquer des sites, mais ses politiques de collecte de données ne nous conviennent pas et nous n’utiliserions pas ce service à titre personnel, car la confidentialité est à nos yeux très importante.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *.

Categories: Test et Comparatifs des Meilleurs VPN