Onavo Protect sur Facebook : attention danger

Onavo Protect est une application gratuite proposée par Facebook à ses utilisateurs comme étant un VPN gratuit. Cependant, cette application est plus dangereuse qu’elle n’en a l’air…

Les dernières nouvelles sur la collecte massive de données d’utilisateurs de Facebook sont une honte pour sa réputation, mais cela n’est pas surprenant. En fait, de nombreux cas dans le passé ont montré que, comme Google, Facebook survit à partir de son système de publicité ciblée, qui nécessite autant d’informations que possible pour travailler avec succès. Ces données sont collectées via ses différentes applications, y compris Onavo Protect, le service VPN gratuit des réseaux sociaux qui n’est rien de plus qu’une fraude et une menace pour la vie privée de tous. En fait, il met en évidence le débat important entourant les VPN gratuits.

Cependant, même si la création d’un compte Facebook équivaut à rejeter tout espoir de confidentialité, l’utilisation d’un VPN reste l’une des meilleures méthodes pour protéger le peu qui en reste. Cela est vrai non seulement lors de l’accès aux médias sociaux, mais aussi à d’autres services en ligne.

Onavo Protect : un produit trompeur venant d’une entreprise louche

Facebook a sûrement fait beaucoup de choses au cours des dernières années, car c’était une vraie révolution pour l’industrie quand elle a été lancée. Facebook permettait aux gens de se connecter les uns aux autres, de trouver et de retrouver des amis d’enfance, et offrait aux entreprises un nouveau moyen de faire de la publicité. Cependant, avant de créer un compte sur Facebook ou sur d’autres services, comme WhatsApp ou Instagram, tout le monde devrait se demander si cela vaut la peine de payer le prix de leur vie privée, car les applications mobiles jouent un rôle important dans la collecte des informations.

Onavo Protect a été acquise par Facebook en 2013 et la société de médias sociaux l’utilise maintenant comme un VPN gratuit pour mobile, promettant l’anonymat et la protection. Cependant, même lorsqu’elle n’est pas utilisée, cette application iOS recueille des informations sur l’appareil sur lequel elle est installée, notamment sur les autres applications, leur utilisation, les informations cellulaires, les codes de réseau mobile, l’utilisation quotidienne des données, les sites web visités, etc. De plus, cette invasion de la vie privée va plus loin, détectant et notifiant Facebook quand l’écran d’un appareil s’allume ou s’éteint. L’ironie est que tout ceci est indiqué dans les conditions de service d’Onavo Protect comme une fonctionnalité pour protéger les informations personnelles des utilisateurs, sans mentionner que dans l’application Facebook actuelle, ce VPN est l’option pour « protéger ».

Et si cela ne suffisait déjà pas, au début de mars 2018, Facebook a publié Bolt App Lock, une application créée par la même équipe derrière Onavo Protect qui permet aux utilisateurs de définir des mesures de sécurité supplémentaires pour d’autres applications afin que personne d’autre ne puisse y accéder. Les codes PIN, la reconnaissance des empreintes digitales et d’autres méthodes ont été supprimés, mais après seulement trois jours et 50 téléchargements, il a été retiré des boutiques d’applications après que l’on ait découvert que non seulement elle signalait les informations sur le périphérique et le réseau, mais également les applications dites « protégées ». Facebook a dit que c’était juste un test…

Le problème des VPN gratuits

Ce n’est pas quelque chose de nouveau, la majorité des VPN gratuits ont des pratiques suspectes. Il est important de savoir que lorsqu’un service est annoncé partout comme « le meilleur VPN gratuit », il y a presque toujours un piège. Les VPN sont un business comme les autres, et les entreprises qui les gèrent ont besoin de générer des revenus pour continuer à fonctionner. Si cet argent ne provient pas de l’abonnement d’un utilisateur, il provient de la collecte et de la vente des données de l’utilisateur au plus offrant. C’est la nature exacte du VPN Onavo Protect gratuit de Facebook, et précisément pourquoi les utilisateurs devraient toujours opter pour des fournisseurs fiables, tels que Hidemyass (lire notre test Hidemyass).

Il est essentiel d’accéder uniquement à Facebook, et à ses nombreux services complémentaires, en utilisant un VPN fiable. Même s’il est vrai que les informations personnelles identifiables qui sont transmises à l’entreprise dès la création d’un compte n’aident pas beaucoup, cela permettrait une plus grande confidentialité en obscurcissant l’emplacement réel et les informations de connexion des utilisateurs. De même, d’autres mesures générales peuvent être adoptées pour éviter cet espionnage à grande échelle, comme en se déconnectant lors de la visite de sites web en dehors de Facebook ou en nettoyant activement l’historique des utilisateurs et les cookies.

Liste des Meilleurs VPN

ClassementVPNPrix MensuelLire le TestVisiter le VPN
1.

$6.67
3 Mois Gratuits
Test du VPN
Visiter le Site
2.$6.99Test du VPNVisiter le Site
3.$7.50Test du VPNVisiter le Site

mm
Grand voyageur, féru d’actualités informatiques, Yann s’intéresse particulièrement à la sécurité des données personnelles. Ses articles vous permettront de vous informer et de suivre l’actualité qui concerne la protection de la vie privée, les VPN, ainsi que la sécurité en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here