Les Meilleurs VPN pour Linux

La vie privée joue un rôle crucial dans l’utilisation de Linux, il est important d’utiliser un réseau privé virtuel (VPN) pour Linux. Il protégera vos données des pirates informatiques, de votre fournisseur d’accès à Internet et de la plupart des mesures de surveillance mise en place par le gouvernement.

La confidentialité est l’un des principaux facteurs qui poussent de nombreuses personnes à passer de Windows et de Mac OS à Linux. La plupart des distributions Linux sont développées pour des raisons non commerciales et leurs développeurs n’ont donc aucun intérêt à espionner l’activité Web des utilisateurs.

Et en tant que projets non commerciaux et souvent développés par la communauté il est beaucoup plus difficile pour les gouvernements de faire pression sur les développeurs de distributions Linux pour qu’ils coopèrent avec leurs projets de surveillance de masse (ce qui ne veut pas dire qu’ils n’ont pas essayé!). .

Mais il ne suffit pas de faire confiance aux motivations des développeurs Linux. Le fait que Linux soit un logiciel open source signifie que toute personne possédant les connaissances nécessaires peut auditer son code pour s’assurer que ce système d’exploitation fait exactement ce qu’il est censé faire. Et rien d’autre.

En plus de cacher ce que vous obtenez de votre fournisseur de services Internet et du gouvernement, un VPN pour Linux cachera votre adresse IP réelle ce qui rendra la tâche plus difficile pour Facebook, Google et tous les sites Web que vous visitez de suivre vos habitudes en ligne en vous ciblant avec des publicités. Les VPN sont également des outils précieux pour contourner la censure sur Internet.

Avec un VPN, vous pouvez débloquer des services de diffusion en continu du monde entier et regarder les chaines de télévision française en streaming à l’étranger.

Dans cet article, nous expliquons en quoi l’utilisation d’un VPN est différente pour les utilisateurs de Linux des autres OS. Nous testons l’utilisation des VPN avec certaines des distributions Linux les plus courantes et fournissons une section FAQ qui répond aux questions les plus courantes sur les réseaux privés virtuels Linux.


Quels sont les Meilleurs VPN pour Linux ?

Le comparatif ci-dessous des VPN pour Linux vous permet de savoir quels sont les meilleurs services VPN destinés aux utilisateurs de Linux. La création de cette liste était, à bien des égards, plus facile que pour la plupart des plates-formes, pour les raisons décrites ci-dessous.

  1. ExpressVPN
  2. CyberGhost

Pourquoi sont t’ils les meilleurs VPN pour Linux?

Linux est génial, mais il ne faut pas oublier que c’est un système d’exploitation dit de niche. Dans cet esprit, Linux est étonnamment bien pris en charge par certains VPN et la plupart des fournisseurs fournissent de bons guides de configuration manuelle (bien que ceux-ci se concentrent principalement sur la distribution de Ubuntu).

Les clients à interface graphique Linux personnalisés complets, tels que ceux proposés aux utilisateurs de Windows et Mac, sont très rares. Et même si aucun utilisateur Linux digne de ce nom n’a peur de le saisir des lignes de commande manuellement, cela signifie que la plupart des utilisateurs de réseaux privés virtuels sous Linux ne bénéficient pas de fonctionnalités importantes telles que la protection contre les fuites DNS et les Kill Switch.

Nous aborderons plus en détail les avantages des interfaces graphiques pour Linux plus loin dans cet article, mais nous noterons pour l’instant que nos deux principaux fournisseurs recommandés sont également les seuls fournisseurs que nous connaissons à offrir des clients complets avec interface graphique sous Linux. Ce n’est probablement pas un hasard si nous considérons que ces fournisseurs sont également considérés comme des services VPN de qualité.


Les Meilleurs VPN pour Linux

Alors, sans plus tarder, examinons nos recommandations dans le comparatif détaillé ci-dessous. En plus de fournir des informations détaillées sur les prix et les spécifications techniques de chaque service VPN, nos résumés se concentrent sur ce qui rend ces fournisseurs si intéressants pour les utilisateurs de Linux.


ExpressVPN

ExpressVPN est un service VPN populaire, en grande partie grâce à son excellent service à la clientèle 24h / 24, 7j / 7, à son logiciel facile à utiliser et à sa garantie de remboursement de 30 jours.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un client graphique Linux entièrement multilingue, ExpressVPN s’occupe mieux de ses clients Linux que la plupart des fournisseurs. Ils offrent un client de ligne de commande pour Debian / Ubuntu / Mint. Bien qu’un peu élémentaire, ils offrent une protection contre les fuites DNS.

Il s’agit d’une avancée majeure par rapport à la configuration manuelle des paramètres VPN sous Linux, où le seul moyen de se protéger contre les fuites DNS consiste à modifier manuellement les règles iptables : https://doc.ubuntu-fr.org/iptables. Malheureusement pour une application Linux, le client n’est pas open source.

ExpressVPN propose également des instructions de configuration manuelle pour Kali, Ubuntu Studio, Linux Mint, Fedora et Raspbian.

Avantages

  •  Client Linux (en lignes de commandes)
  •  Pas de logs
  •  Garantie de remboursement jusqu’à 30 jours
  •  Trois connexions simultanées

Inconvénients

  •  Un peu cher – mais ça vaut le coup!

Visitez ExpressVPN ici et Lire Notre Avis de ExpressVPN


CyberGhost

CyberGhost ne propose pas de logiciel avec interface visuelle VPN pour Linux, mais est un excellent service VPN avec une bonne prise en charge de la configuration manuelle pour Linux. Des guides détaillés sont disponibles pour configurer OpenVPN à l’aide du Terminal ou du NetworkManager dans Ubuntu et Mint, ainsi que pour configurer PPTP dans Linux Chakra.

Sur d’autres appareils, vous constaterez que le logiciel de CyberGhost est facile à utiliser et très complet. Ils offrent un cryptage très fort, et 5 connexions simultanées ce qui est généreux. Etre basé en Roumanie et ne garder aucun log est également un gros avantage et vient s’ajouter au fait que CyberGhost accepte les paiements pour ses abonnements VPN en Bitcoin.

L’excellente politique de non conservation des logs, les vitesses rapides et le logiciel de CyberGhost constituent une combinaison gagnante. Et avec un essai gratuit de 7 jours et une garantie de remboursement de 30 jours, il n’y a aucune raison de ne pas l’essayer !

Avantages

  •  Ne conserve pas de logs
  •  Très rapide
  •  Cinq connexions simultanées
  •   Garantie de remboursement jusqu’à 30 jours

Inconvénients

  •  Certains serveurs sont lents

Visitez CyberGhost | Lire le test et avis


Pourquoi devrais-je utiliser un VPN sous Linux?

Un VPN est un moyen de connecter en toute sécurité votre ordinateur sous Linux à un «serveur VPN» afin de protéger votre vie privée lors de l’utilisation d’internet. Votre PC Linux se connecte ensuite à Internet via ce serveur VPN.

Toutes les données échangées entre votre ordinateur et le serveur VPN sont cryptées. Par conséquent, la connexion est parfois appelée “tunnel crypté”. Le VPN masque vos données de votre fournisseur de services Internet (FAI) afin qu’il ne puisse pas espionner ce que vous faites en ligne. .

Les VPN sont en quelque sorte un couteau suisse et devraient faire partie de la boîte à outils de tout utilisateur sérieux de Linux. Ils vous permettent de:


Cachez votre identité

Linux est un excellent choix pour la confidentialité, en grande partie grâce au fait qu’il est (du moins principalement) open source.

Cela signifie que personne – ni votre FAI ni même la NSA ou Hadopi – ne peut voir ce que vous faites sur Internet. Bien qu’un FAI soit toujours nécessaire pour connecter votre PC au serveur VPN, il ne peut voir aucune donnée échangée entre votre ordinateur sous Linux et le serveur VPN. Il ne peut pas non plus voir quels sites Web vous visitez au-delà de la connexion initiale au serveur VPN.

Aussi, les sites Web que vous visitez verront l’adresse IP du serveur VPN, pas votre adresse IP réelle. Par conséquent, ils agissent comme un bloqueur d’IP, contribuant ainsi à protéger votre identité lorsque vous surfez sur le Web.


Contourner la censure

Comme nous venons de le noter, un VPN empêchera votre fournisseur de services Internet et le gouvernement de voir ce que vous faites en ligne. Si vous vous connectez à un serveur VPN d’un autre pays, vous pourrez accéder à la gamme complète de contenu Internet disponible pour les citoyens de ce pays.

Utiliser un VPN sous Linux est donc un excellent moyen d’éviter la censure et d’accéder à des sites Web restreints – pour des raisons sociales, religieuses, morales, politiques ou liées au droit d’auteur.


Débloquer des sites internet

Si vous vous connectez à un serveur VPN d’un autre pays que celui ou vous vous trouve actuellement votre IP vous fera apparaitre comme étant dans le pays de l’IP attribuée. C’est un excellent moyen d’accéder aux sites Web restreints interdisant les visiteurs d’outre-mer ou dont le contenu est soumis à des restrictions régionales.

Cela signifie que vous pouvez débloquer Netflix et regarder BBC iPlayer en France, ainsi que des chaînes de télévision par câble américaines telles que FOX, ESPN et CNN.

Les amateurs de sport seront également comblés lors de l’utilisation d’un VPN pour Linux. Un VPN vous permet de débloquer en direct des événements sportifs du monde entier comme Eurosport. Il peut également vous permettre de vous abonner à des services tels que BeIN, qui offrent un moyen peu coûteux de regarder la Premier League anglaise et d’autres compétitions.


Protégez-vous sur les WiFi public

Un VPN pour Linux vous protégera des pirates informatiques lors de l’utilisation de points d’accès publics sans fil, car vos données sont sécurisées entre votre ordinateur et le serveur VPN. Même si vous vous connectez à un faux point d’accès «Fake Wifi Hotspot», vos données seront protégées car elles sont cryptées.


Torrent en toute sécurité

Un VPN vous protégera également lors du partage de fichiers peer-to-peer (P2P). Hadopi ne verra que l’adresse IP du serveur VPN, pas votre adresse IP réelle. Veillez toutefois à choisir un fournisseur qui autorise l’utilisation de P2P. Tous ne le font pas.


Utiliser un VPN pour différentes distributions Linux

Les distributions Linux les plus populaires auprès des consommateurs sont de loin Debian et ses dérivés: Ubuntu et Mint. Il n’est donc guère surprenant que la plupart des supports VPN Linux se concentrent sur ces plates-formes. Et surtout sur Ubuntu.

Les Meilleurs VPN pour Linux

Ubuntu

Ubuntu est compatible avec presque tous les services VPN disponibles. Veuillez consulter notre article Meilleur VPN pour Ubuntu pour un aperçu détaillé de l’utilisation d’un VPN sur cette version de Linux.

L’utilisation d’un VPN avec Ubuntu offre tous les avantages habituels d’un VPN en matière de sécurité et de confidentialité, mais cela ne peut empêcher Unity de transmettre des informations personnelles à Amazon et à ses autres partenaires.Heureusement, ces problèmes ne posent pas de problème avec GNOME. Nous vous recommandons donc de passer au nouveau bureau dès que possible.

Différents modèles Ubuntu, tels que Kubuntu (bureau KDE Plasmas) et Ubuntu MATE, sont également exempts des problèmes associés à Unity.


Mint

Mint est basé sur Ubuntu (qui est lui-même basé sur Debian). Ceci est très pratique pour les utilisateurs de Mint car tout logiciel VPN conçu pour Ubuntu fonctionnera parfaitement avec Mint. 

Fait important, cependant, le backend de Mint est presque identique à celui d’Ubuntu – y compris le NetworkManager. Cela signifie que les utilisateurs de Mint peuvent utiliser les guides de configuration Ubuntu standard à peu près tels qu’ils sont écrits.

Comme avec Ubuntu, Mint est conçu comme un système d’exploitation pour pouvoir remplacer Windows et macOS. En tant que tel, il privilégie les fonctionnalités et la facilité d’utilisation au détriment de la confidentialité et de la sécurité.

Les Meilleurs VPN pour Linux
Installation de ExpressVPN en ligne de commandes sous Linux

L’utilisation de Mint (ou Ubuntu) est bien meilleure pour la confidentialité que Windows ou macOS. mais elle est loin d’être aussi sécurisé qu’avec Qubes ou TAILS. Comme toujours, l’utilisation d’un VPN améliore cette situation et doit être considérée comme un élément essentiel.


Kali Linux

Kali Linux est une autre distribution basée sur Debian, mais elle n’est pas destinée à le remplacer. Conçue comme un outil de test, il est populaire parmi les pirates amateurs – en grande partie grâce à son utilisation prédominante dans l’émission télévisée de M. Robot. Les Hackers avertis préfèrent les distributions Linux plus sécurisées telles que TAILS, WHONIX et Qubes.

L’utilisation d’un VPN avec Kali offre les avantages habituels, mais compte tenu de ce que Kali est conçu pour faire, les utilisateurs sérieux de Kali devraient plutôt envisager d’utiliser Tor. Tor est beaucoup plus lent que d’utiliser un VPN, mais peut fournir un véritable anonymat d’une manière que les VPN ne peuvent pas. Lire notre guide au sujet de Tor.

Utiliser un VPN est beaucoup plus pratique que d’utiliser Tor pour la confidentialité au quotidien. A noter que TAILS et WHONIX acheminent tout le trafic sur le réseau Tor et ce par défaut.

Debian

Ubuntu et Mint sont conçus sur Debian. Les puristes de Linux, en revanche, préfèrent souvent utiliser Debian qui est totalement open source (le code est disponible à tout le monde. Et comme Debian n’installe pas d’éléments tiers avec des sources non disponibles par défaut, il est probablement plus sécurisé.

Le prix à payer pour cela est la facilité d’utilisation, car de nombreux pilotes utilisés par Ubuntu et Mint pour offrir une expérience utilisateur simple et transparente contiennent du code source propriétaire.

Les logiciels Debian, Ubuntu et Mint sont inter-opérables et les plateformes partagent des fonctions très similaires (y compris NetworkManager). Donc, toute application ou guide conçu pour l’un d’eux devrait fonctionner parfaitement pour les autres.


Red Hat Linux (Fedora, RHEL, CentOS)

Fedora est basé sur Red Hat Linux (RHL), qui est arrivé à la fin de son existence en 2004. Il s’agit de la distribution de base développée par la communauté RHL et en circulation. Fedora est sponsorisé par la société Red Hat, Inc., qui produit une distribution commerciale du système d’exploitation appelée Red Hat Enterprise Linux (RHEL).

RHEL n’est pas gratuit et son calendrier de mise à jour est plus lent que celui de Fedora, mais il est plus stable et bénéficie d’un support complet. Il est donc populaire pour les entreprises, comme son nom l’indique.

CentOS est un clone gratuit de RHEL développé par la communauté. Il n’est pas aussi sophistiqué que Fedora, mais sans version de base gratuite (mais non prise en charge) de RHEL, il est plus stable.

Les logiciels basés sur RHL sont inter-opérables et les OS sont suffisamment similaires pour que les guides d’installation conçus pour l’une fonctionnent correctement pour les autres.


Interface graphique Linux

Comme il a été mentionné précédemment, très peu de fournisseurs de réseau privé virtuel (VPN) offrent une interface graphique. Cela est compréhensible d’un point de vue commercial car Linux a une base d’utilisateurs de niche, ce qui est frustrant.

Pour commencer, la plupart des utilisateurs préfèrent utiliser une souris pour naviguer dans un logiciel qui fournit une interface graphique.

Mais telle est la vie d’un passionné de Linux. Ce qui est sans doute le plus important, c’est que les clients GUI offrent une multitude de fonctionnalités supplémentaires que les utilisateurs d’autres plates-formes prennent pour acquis, mais qui ne sont généralement pas disponibles pour les utilisateurs de Linux. Ceux-ci incluent le Kill Switch, la protection contre les fuites DNS, la sélection de port, la sélection du protocole et le changement de serveurs.

Les clients de ligne de commande personnalisés du type proposé par ExpressVPN et PureVPN offrent davantage de fonctionnalités que la configuration manuelle d’une connexion VPN à l’aide de la ligne de commande ou du gestionnaire de réseau, mais sont loin des fonctionnalités offertes par AirVPN et les clients à interface graphique de Mullvad.

Le client VPN CLI d’ExpressVPN offre une protection contre les fuites DNS, mais les clients AirVPN et les interfaces utilisateur graphique de Mullvad bloquent également les fuites WebRTC. Pour la plupart des utilisateurs de réseaux privés virtuels Linux, le seul moyen d’obtenir une protection contre les fuites DNS et un commutateur d’arrêt est de configurer manuellement leurs règles de pare-feu iptables. Ce qui n’est pas un travail pour les timides. Les fuites WebRTC peuvent être évitées en désactivant manuellement WebRTC dans votre navigateur.

Protocoles Linux VPN

Un protocole VPN constitue l’ensemble des instructions utilisées pour négocier une connexion cryptée sécurisée entre deux ordinateurs. Un certain nombre de protocoles VPN sont généralement pris en charge par les VPN dit “commerciaux”. Les meilleurs protocoles sont le protocole PPTP (Point-to-Point Tunneling Protocol), OpenVPN, le protocole L2TP (Layer 2 Tunneling Protocol) et Internet Key Exchange version 2 (IKEv2).

Lire notre guide complet au sujet des protocoles VPN.

Les Meilleurs VPN pour Linux

PPTP

Il s’agit d’un ancien protocole VPN qui n’est pas sécurisé. Nous vous conseillons de ne pas l’utiliser ou uniquement pour les jeux en ligne.


L2TP

Il est presque toujours implémenté avec IPsec (Internet Protocol Security) (L2TP / IPsec). Il est beaucoup plus sécurisé que PPTP qui n’offre pas d’encryption.


IKEv2

Une nouvelle norme de plus en plus populaire parce qu’elle est à la fois rapide et sécurisée. On ne sait toutefois pas à quel point il est sécurisé contre la NSA. Les utilisateurs de Linux en déplacement peuvent même le préférer à OpenVPN grâce à sa meilleure capacité à se reconnecter lorsqu’une connexion Internet est interrompue.


OpenVPN

Ce protocole open source et maintenant entièrement audité est largement considéré comme le protocole VPN le plus sûr et le plus polyvalent disponible (si bien implémenté). Notre recommandation générale est d’utiliser OpenVPN chaque fois que possible. 


Comment installer un VPN sur Linux ?

Les instructions ci-dessous se réfèrent toutes à Ubuntu et utilisent l’interface graphique d’Ubuntu. 

1. Abonnez vous à un VPN.
2. Téléchargez le logiciel VPN.

Installation d'un VPN sous Linux
Installation d’un VPN sous Linux

3. Une fois le fichier .deb téléchargé, cliquez dessus pour l’ouvrir. Ensuite, cliquez simplement sur Installer! L’authentification de l’administrateur sera requise.

Les Meilleurs VPN pour Linux

4. Allez dans le dossier Afficher les applications pour ouvrir l’application. Vous devrez entrer les détails de votre compte.


Moyenne / 5. Nombre de votes :

Laisser un commentaire