9 façons pour les femmes avisées de rester en sécurité en ligne

Comme nous le savons, la prudence en ligne est extrêmement importante pour les femmes actives sur les médias sociaux et qui, dès l’an 2000, ont dépassé les hommes dans l’utilisation d’Internet. En effet, il existe de nombreux dangers sur la toile comme les mots de passe piratés, les informations volées et les données sensibles compromises.

Cela ne devrait toutefois pas empêcher de mettre à jour son statut sur Facebook, d’acheter en ligne une nouvelle robe ou de rechercher une nouvelle opportunité d’emploi. C’est pourquoi j’ai dressé une liste de neuf conseils pour aider les femmes avisées à rester en sécurité lors de leur utilisation d’Internet.


1. Utilisez des mots de passe intelligents

Le meilleur conseil pour vous protéger en ligne consiste à choisir des mots de passe intelligemment. Ne réutilisez pas le même mot de passe sur tous les sites Web et ne créez pas un mot de passe prévisible. Par exemple, n’incluez pas de mots ou expressions de dictionnaire, noms, anniversaires, équipes sportives, etc. Pensez à créer un mot de passe fort, ou pensez à utiliser un outil de génération de mot de passe pour créer une combinaison unique lettre-chiffre-symbole. Et n’oubliez pas de changer vos mots de passe régulièrement pour tenir les pirates informatiques à distance.


2. Encore mieux ? Utiliser un gestionnaire de mots de passe

Si vous pensez que gérer des mots de passe longs et complexes est trop difficile, envisagez d’utiliser un gestionnaire de mot de passe, gratuit ou payant. Aucun autre outil ne fournit un meilleur équilibre entre sécurité et commodité en ligne. Dashlane propose un gestionnaire de mots de passe qui vous permet de garder ces mots de passe à portée de main sur votre ordinateur et vos appareils mobiles, mais protège également chaque bit de vos données grâce au cryptage AES-256.


3. Ne partagez pas d’informations sensibles par courrier électronique

Le courrier électronique est un moyen de communication très utile, mais également un outil pratique pour les cybercriminels. Protégez-vous des arnaques potentielles d’ingénierie sociale et de phishing en ne partageant jamais d’informations sensibles par courrier électronique. Une entreprise réputée ne doit pas demander de numéro de compte, de numéro de sécurité sociale ou toute autre information pouvant être facilement compromise par un courrier électronique. Si vous êtes invité à envoyer des informations de cette manière, contactez la société en personne ou par téléphone pour vérifier que le courrier électronique provient bien d’elles. Utilisez également l’outil d’analyse de la boîte de réception de Dashlane, qui analyse votre boîte de réception pour rechercher des informations sensibles enfouies.


4. Inscrivez-vous aux notifications de connexion

Pour les sites Web et les applications que vous utilisez fréquemment et auquel vous vous connectez, inscrivez-vous pour des “notifications de connexion” ou des “notifications de connexion distantes”. Si quelqu’un se connecte à votre compte pour une raison quelconque, vous recevrez un courrier électronique ou une notification par texte. Oui, vous recevrez quelques notifications non désirées chaque fois que vous vous connecterez avec un nouveau périphérique ou un périphérique non autorisé, mais si cette fonctionnalité est proposée, profitez-en. Vous serez informé de toute activité inhabituelle qui ne vient pas de vous et vous pourrez changer rapidement votre mot de passe.


5. Accédez à vos comptes uniquement à partir d’emplacements sécurisés

Il est tentant d’utiliser la connexion Wi-Fi gratuite dans votre café local pour consulter vos courriels ou payer quelques factures. Bien que l’utilisation du Wi-Fi gratuit puisse convenir à des tâches simples, comme lire les nouvelles ou jouer à Candy Crush, évitez de vous connecter à l’un de vos comptes sécurisés sur une connexion de réseau publique, comme un compte bancaire en ligne ou votre compte de messagerie principal. Une simple connexion à votre compte pendant un instant pourrait donner à un pirate informatique potentiel l’opportunité de consulter vos informations via une connexion non sécurisée. Si vous ne me croyez pas, demandez à Steve Petrow, journaliste à USA Today, qui a été piraté en plein vol à l’aide de la connexion Internet de la compagnie aérienne !


6. Utilisez un programme de sécurité à jour

Je suis sûr que beaucoup d’entre vous utilise probablement un antivirus ou un programme de sécurité tout-en-un. Mais est-ce à jour ? Assurez-vous que vos programmes anti-virus et anti-programmes malveillants sont mis à jour régulièrement. Si vous ne savez pas quel programme utiliser, choisissez-en un qui est hautement recommandé par une source réputée. Évitez également de télécharger des logiciels anti-malware et anti-virus directement depuis Internet, à moins qu’ils ne soient directement à partir du site Web de l’éditeur.


7. Faites attention aux sites en lesquels vous avez confiance

Bien que la plupart des sites Web soient sécurisés et légitimes, certains ne sont malheureusement que du phishing. C’est pourquoi il est important de consulter tous les sites en détail avant de saisir des informations d’identité ou des informations sensibles. Il y a quatre choses à faire ou à rechercher immédiatement sur un site Web suspect.

Tout d’abord, recherchez les informations de contact du site Web et assurez-vous de pouvoir les joindre par téléphone, courrier électronique ou chat en direct si vous avez des doutes sur la crédibilité du site. Deuxièmement, je suggère de rechercher l’adresse Web sur Google. Le site s’affiche-t-il en tant que site «sécurisé» dans la barre d’adresse ? Vous pouvez savoir si le verrou ou la clé est solide à l’extrême gauche de la barre d’adresse.

Troisièmement, vérifiez que toute page nécessitant des informations de paiement est protégée par SSL : la page commence par «https» au lieu de «http». Enfin, veillez à rechercher les fautes d’orthographe, les mots inhabituels ou des caractères spéciaux avant ou après le nom de la société, ainsi que les URL avec des fins inhabituelles, telles que “paypal.it” au lieu de “paypal.com”.


8. Protégez votre ordinateur

Même si vous êtes vigilant à propos de votre sécurité en ligne, tout ce travail peut être perdu si vous permettez à une autre personne d’utiliser votre ordinateur. Faites attention à qui vous laissez utiliser votre appareil et ne laissez pas un ordinateur déverrouillé à la portée de n’importe qui. Si vous devez partager votre ordinateur avec des invités ou d’autres membres du foyer, pensez à configurer des comptes individuels (avec protection par mot de passe) pour vous assurer que vos informations restent protégées.


9. Sécurisez vos comptes de médias sociaux

J’adore les médias sociaux ! Cela m’aide à rester en contact avec mes amis et ma famille partout dans le monde et c’est très utile pour mon travail. Cependant, cela peut être une porte ouverte pour les pirates, et pour certaines femmes, cela peut même en faire une cible de harcèlement, en ligne et hors ligne. Passez un peu de temps à vous familiariser avec les fonctions de sécurité de Facebook, Twitter, Instagram et d’autres sites et applications populaires de médias sociaux. Assurez-vous que vous êtes à l’aise avec les informations personnelles affichées publiquement à votre sujet. Vous serez surpris de voir combien d’informations vous concernant sont disponibles.


Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses façons pour les femmes de se protéger sur le Web, et la plupart d’entre elles sont assez faciles à effectuer ! Je vous mets au défi de mettre en pratique un ou plusieurs de ces conseils la semaine prochaine et de me raconter votre expérience dans la section des commentaires ci-dessous !

Ecrire un commentaire

Obtenez 3 Mois Gratuits avec Express VPN (offre limitée)
En Savoir Plus
close-image