Comment partager des fichiers de manière anonyme et en toute sécurité ?

Dans le monde moderne, le partage de fichiers est devenu une pratique quotidienne pour la plupart d’entre nous. La plupart des documents et des fichiers que nous partageons sont transférés numériquement plutôt que physiquement. Ce changement a radicalement affecté notre façon de penser les données, ainsi que la nécessité de s’assurer de la protection de nos données.

Lorsque vous transférez nos données entre différentes personnes et différents lieux, il est important de vous assurer que vous êtes conscients des risques encourus et que vous prenez les mesures appropriées pour assurer la sécurité de vos données. Garder vos transferts de fichiers sécurisés peut être un casse-tête très complexe, mais l’idée générale est que nous devons nous tenir bien informés et outillés pour faire face aux menaces existantes. La première étape pour comprendre comment garder nos fichiers en sécurité est d’abord de comprendre ce qu’est le partage de fichiers.


Qu’est-ce que le partage de fichiers ?

partage de fichiers

Le partage de fichiers est la simple activité de partager des données (fichiers) sur un réseau, qu’il soit public ou privé. En fonction des autorisations d’accès, les utilisateurs du réseau peuvent afficher ou modifier les fichiers en cours de partage, ce qui permet à un groupe de personnes sélectionnées d’accéder aux fichiers dans un but spécifique. 

Le partage de fichiers s’effectue de différentes manières et chacune a ses avantages et ses inconvénients. Comprendre les différentes manières dont les fichiers sont transférés sur les réseaux est un aspect essentiel pour comprendre comment sécuriser le partage de fichiers. Prenons un moment pour passer en revue les différents types de partage de fichiers :

  • Protocoles de transfert de fichier (FTP)
    Il s’agit du type de transfert de fichier le plus utilisé sur Internet. Le FTP est utilisé par un groupe d’utilisateurs spécifiques, qui peuvent accéder aux fichiers ou les modifier à l’aide d’un mot de passe. Les utilisateurs peuvent modifier l’accès aux fichiers via un serveur.
  • Réseaux d’égal à égal (P2P)
    Il s’agit d’un système impliquant du matériel informatique et des logiciels conçus pour communiquer sans serveur central. Cette forme de transfert de fichiers utilise des réseaux entre homologues, qui partagent le trafic et les fichiers, plutôt que de disposer des fichiers sur un serveur centralisé auquel les utilisateurs ont ensuite accès.
  • Support de stockage amovible
    Cela fait référence à tout ce qui peut être supprimé d’un appareil avec des fichiers stockés dessus. Cela peut être un DVD, un disque Blu-Ray, une clé USB ou même une disquette. Le principal avantage des supports physiques est que vous devez les posséder physiquement pour pouvoir y accéder (dans la plupart des cas).
  • Partage de fichiers en ligne ou services cloud
    Ce sont des services tels que Dropbox ou Google Drive, qui stockent les fichiers de l’utilisateur sur un serveur central afin de permettre leur affichage, leur modification et leur enregistrement. Ces services permettent un partage de fichiers simple entre différents périphériques et prennent en charge les autorisations et les mots de passe, à l’instar du FTP.

Alors, maintenant que nous connaissons les différents types de partage de fichiers et leur fonctionnement en général, nous pouvons examiner certains des risques encourus et commencer à comprendre ce que nous pouvons faire pour nous protéger contre eux.


Quels sont les risques du partage de fichiers ?

Évidemment, pour certaines activités de partage de fichiers, telles que le partage de documents sur le lieu de travail, il est important de protéger vos transferts de fichiers. Cela étant dit, de quoi les protégeons-nous exactement ? Nous nous exposons à un large éventail de risques lorsque nous accédons à des services de partage de fichiers ou que des utilisateurs malveillants accèdent aux services de partage de fichiers que nous utilisons.

Certains des risques incluent :

  • Malware et Virus
    Lors du téléchargement de fichiers via un réseau P2P, par exemple, les fichiers que vous téléchargez peuvent ne pas être vérifiés par une source fiable et il peut être facile de télécharger par erreur des fichiers infectés par des Virus ou Malware.
  • Violation de copyright
    Surtout avec les réseaux p2p, il est possible d’accéder accidentellement à du matériel protégé par le droit d’auteur, et la distribution de tels fichiers peut entraîner de graves litiges avec Hadopi en France.
  • Perte ou vol de données
    Les services de transfert de fichiers non sécurisés laissent vos données ouvertes aux pirates informatiques et autres personnes malveillantes.
  • Mauvaise gestion des données
    Une utilisation inappropriée d’un service de partage de fichiers peut entraîner l’envoi de données sensibles et le rendre accessible au public.

Ce sont les principaux risques que nous devons contourner lorsque nous utilisons des services de partage de fichiers. Une fois que vous commencez à comprendre comment ces risques affectent la conception et l’utilisation des transferts de fichiers, il est très simple de savoir comment vous protéger. Certains de ces risques peuvent être atténués avec une formation et une éducation appropriées, mais d’autres ne sont pas si simples à prévenir

Si vous souhaitez vous protéger contre les logiciels malveillants, par exemple, il ne suffit pas toujours de faire attention à ce que vous téléchargez. Les fichiers infectés peuvent être utilisés pour compromettre la sécurité de votre réseau, ce qui peut être dévastateur pour les particuliers et les entreprises. Dans ces cas, il est important d’envisager des solutions matérielles et logicielles alternatives pour vous assurer que vos transferts de fichiers sont protégés.

Vous pouvez vous assurer que vos fichiers sont transférés de manière sécurisée de différentes manières. La compréhension de ces méthodes de base contribuera grandement à vous protéger, ainsi que vos données. Ces méthodes incluent l’utilisation de services cloud sécurisés, l’utilisation de protocoles sécurisés (avec un réseau privé virtuel (VPN), par exemple) ou l’utilisation de services P2P sécurisés.


Services cloud sécurisés

Il existe une large gamme de services de stockage dans le cloud qui permettent aux utilisateurs de stocker des fichiers dans le cloud et d’y accéder à partir de tout périphérique prenant en charge le service. Celles-ci peuvent également être utilisées par les entreprises pour donner à certains groupes de personnes l’accès aux fichiers qu’elles souhaitent, ainsi que pour contrôler les autorisations et d’autres fonctionnalités.

Les meilleurs services de stockage en nuage (Cloud) utilisent un cryptage puissant et utilisent des protocoles sécurisés spéciaux pour garantir que les données des utilisateurs sont protégées des attaques les plus courantes. Box, Tresorit, Dropbox, Google Drive, Microsoft Onedrive et Amazon Drive sont des exemples de services cloud sécurisés.


Utilisation de protocoles sécurisés ou d’un VPN pour un partage de fichiers sécurisé

Il existe une large gamme de protocoles cryptés conçus pour la transmission en toute sécurité de données sensibles entre utilisateurs d’un réseau. Les plus courants incluent SSH ou SFTP. Un autre moyen d’employer ce type de cryptage pour sécuriser votre connexion consiste à utiliser un VPN.

Les réseaux privés virtuels (VPN) utilisent un cryptage puissant et des protocoles sécurisés en encryptant votre connexion via des serveurs spécifiques pouvant être situés dans plusieurs pays. Cela vous permet de garder vos données sécurisée et permet également aux utilisateurs de cacher l’endroit d’où ils se connectent. L’utilisation d’un réseau privé virtuel (VPN) pour le partage de fichiers sécurisé est l’un des meilleurs moyens d’assurer votre anonymat.

 ExpressVPN est le meilleur service VPN disponible sur le marché.


Services P2P sécurisés

Il existe un certain nombre de réseaux d’égal à égal (P2P) conçus spécifiquement pour le partage de fichiers sécurisé. Resilio en est un bon exemple. 

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Laisser un commentaire