Les services VPN rejettent les exigences du gouvernement russe

Seul Kaspersky Secure s’est conformé aux exigences du pays !

Cette année, le censeur de l’Internet de la Russie a exigé que les fournisseurs de VPN se conforment aux lois locales ou le cas échéant soient passibles d’une interdiction. Le délai a expiré et 12 services VPN ont refusé de coopérer.

Alors que la plupart des sociétés VPN retirent leurs serveurs du pays, Kaspersky Secure Connection est la seule société à se conformer aux exigences du gouvernement russe !

La Russie a mis en place des lois plus strictes sur l’internet qui obligent les moteurs de recherche à supprimer certains résultats, les services de messagerie à partager les clés de cryptage avec les services de sécurité et les réseaux sociaux pour stocker les données personnelles de leurs utilisateurs sur des serveurs localisés en Russie.

  • La Russie pourrait interdire les VPN non conformes
  • La Russie bloque ProtonMail
  • La Russie s’attaque aux VPN avec une nouvelle loi pour maintenir la censure

Cependant, les services VPN aident les citoyens du pays à contourner ces restrictions en leur permettant d’établir des connexions Internet sécurisées pour atteindre les sites interdits ou bloqués.

Roskomnadzor

Le contrôleur russe des télécommunications, Roskomnadzor, a demandé aux propriétaires de 10 services VPN populaires de rejoindre un système informatique national contenant un registre de sites Web interdits.

En se connectant au système, les sociétés VPN empêcheraient toutefois leurs utilisateurs d’accéder aux sites Web bloqués ou d’utiliser des services, tels que le service de messagerie crypté Telegram , qui ont été interdits.

Selon Roskomnadzor, il aurait envoyé des notifications à NordVPN, Hide My Ass !, VPN Hola, OpenVPN, VyprVPN, ExpressVPN, TorGuard, IPVanish, Kaspersky Secure Connection et VPN Unlimited, leur donnant un mois pour se conformer.

Si les sociétés VPN en question décident de ne pas se conformer aux obligations stipulées par la loi russe, Roskomnadzor a indiqué qu’elle pourrait décider de restreindre l’accès aux VPN dans l’ensemble du pays.

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Ecrire un commentaire