Partager

Vous avez peut-être entendu beaucoup de choses sur les fuites d’informations notables de térabits, mais quelles sont les plus scandaleuses d’entre elles depuis 10 ans ? Aujourd’hui, nous allons vous parler de 10 fuites d’informations qui ont fait scandale ces 10 dernières années.

Fuites d'informations
Fuites d’informations

2008-2009

Heartland Payment Systems

2008-2009 fut une période déplorable pour ce système de paiement, dont le bureau central est situé dans le New Jersey. Une percée dans le système de sécurité a conduit à la fuite d’informations sensibles de 130 millions de cartes de crédit et de débit. Les logiciels espions installés par les cybercriminels dans le réseau transmettaient toutes les informations sur les cartes dès qu’elles provenaient des agences bancaires. Comme la société a traité les paiements de 250 000 détaillants, la cyberattaque a été incroyable. En 2010, Albert Gonzalez, qui était à l’origine de cette fuite de données, et qui menait plusieurs autres attaques de hackers majeures, a été condamné à 20 ans d’emprisonnement.

2010

Cablegate

L’incident, appelé Cablegate, a eu lieu en 2010. À cette époque, WikiLeaks a publié plus de 250 000 documents de la correspondance diplomatique des États-Unis et une grande partie d’entre eux avait le cachet « secret ». La correspondance publiée fait référence à la période allant de décembre 1966 à février 2010. Au moment de la publication, les archives constituaient la plus grande fuite d’informations secrètes de l’histoire.

2011

Epsilon

En mars 2011, la société texane Epsilon Company, qui fournit à plus de 2 500 clients une plate-forme de marketing par e-mail, a reconnu que des données sur 50 clients avaient été volées. Des informations sur 60 millions de clients, banques, chaînes de magasins, hôtels ont été prélevés par des cybercriminels. Parmi les victimes figuraient des entreprises bien connues telles que : Best Buy, JP Morgan Chase, Capital One Bank et Verizon.

Les fichiers de Guantanamo

Le 25 avril 2011, WikiLeaks, le New York Times et The Guardian ont publié 779 documents secrets qui révélaient les informations suivantes : environ 150 suspects du Pakistan et d’Afghanistan ont été détenus à la prison militaire de Guantanamo. Tous étaient des civils et aucune charge n’a été retenue contre eux. On sait que le plus âgé des prisonniers était âgé de 89 ans, et le plus jeune de 14 ans. De nombreux prisonniers ont été torturés.

Cyberattaque sur Sony

En avril 2011, les pirates ont attaqué les services de Sony : PlayStation Network et Sony Online Entertainment. Ils ont volé environ 102 millions de dossiers clients. Initialement, Sony a admis avoir divulgué des données sur 78 millions de clients (informations personnelles, détails de paiement, identifiants et mots de passe). Cependant, une enquête plus approfondie a montré qu’environ 24,6 millions d’utilisateurs des services SOE et Qriocity ont également été touchés. En outre, 23 400 enregistrements de cartes de crédit ont été volés dans toute l’Europe. En moins de trois semaines, le réseau de jeux d’argent numéro un a perdu sa position et l’entreprise a reçu des poursuites totalisant 171 millions de dollars.

2013

Les magasins « Target »

En décembre 2013, la chaîne de magasins « Target » a confirmé l’information que les pirates ont infecté leurs appareils pour lire les cartes de crédit. En conséquence, les attaquants ont saisi l’accès à 40 millions de comptes à travers les États-Unis. En janvier 2014, les représentants de Target ont reconnu que les cybercriminels avaient également accès à des informations personnelles sur environ 70 millions de clients.

Edward Snowden

Il est impossible de parler de fuites d’informations sans mentionner Edward Snowden, un ancien agent de la National Security Agency (NSA) des États-Unis. En 2013, Snowden a remis à des journalistes des milliers de documents qui racontent comment les services de renseignement surveillent presque tout. Les experts en sécurité considèrent cet incident comme le plus important de l’histoire récente de l’humanité. Les documents de Snowden ont montré que la NSA recueille des données sur les appels téléphoniques des citoyens. Il a également pris connaissance de l’existence du programme PRISM, au cours duquel l’Agence a reçu des informations sur les utilisateurs de Google, Facebook et Apple. En outre, les détails de la surveillance de dirigeants d’autres États par la NSA ont été révélés.

2014

Encore Sony

En novembre 2014, Sony Pictures Entertainment, une division de la société spécialisée dans la production de films d’animation et vidéo, a été attaquée par une équipe de pirates informatiques qui ont pris le contrôle total du réseau interne. En conséquence, les services de partage de fichiers ont été scannés pour obtenir des copies de passeports d’acteurs, l’accès au réseau interne de Sony, des plans marketing, des scripts, des rapports financiers et quatre films non encore sortis. Le résultat de l’attaque : les concurrents d’Hollywood ont eu un énorme avantage, et Sony Pictures Entertainment s’est retrouvée sur le point de couler.

2015

Les données personnelles d’Ashley Madison

Ashley Madison est un site web plutôt inhabituel. C’est un service de rencontres en ligne pour les personnes déjà mariées ou dans une relation. En d’autres termes, c’est un site pour ceux qui cherchent à tromper leur moitié. En 2015, le groupe de piratage The Impact Team a déclaré que si le site n’est pas fermé, les pirates vont publier des données personnelles de ses utilisateurs. L’administration a refusé de fermer le site, et les pirates ont dévoilé sur internet 60 Go de données sur les utilisateurs d’Ashley Madison. En fait, c’était une liste de personnes qui ont changé ou au moins prévu de changer de partenaire. On ne sait pas avec certitude combien de couples se sont désintégrés à la suite de ces fuites d’informations, mais au moins une personne s’est suicidée en août 2015.

2017

Les fuites d’informations du site d’Equifax

2017 a vu la plus grande des fuites d’informations jamais enregistrée, qui a impliqué 44 % des Américains. La violation de données d’Equifax a eu lieu le 29 juillet et a provoqué de graves conséquences, comme des fuites de noms, des numéros de sécurité sociale, des dates de naissance et des adresses de consommateurs. 143 millions de citoyens des États-Unis sont devenus vulnérables, et si l’on tient compte de la population totale des États-Unis (plus de 300 millions de personnes), cette cyberattaque fut vraiment impressionnante.

Conclusion

Que signifient ces chiffres ? En fait, la cybersécurité doit être au plus haut niveau, qu’il s’agisse d’une grande entreprise ou d’un particulier. L’utilisation de services VPN aurait-elle pu empêcher ces scandales sur les fuites d’informations ? Eh bien, personne ne peut le garantir à 100 %, mais il est certain que les services VPN augmentent considérablement le degré de protection.

 

ClassementVPNPrix MensuelLire le TestVisiter le VPN
1.$4.99Test du VPNVisiter le Site
2.$8.32Test du VPNVisiter le Site
3.$7.50Test du VPNVisiter le Site
4.$6.95Test du VPNVisiter le Site

Partager
mm
Grand voyageur, féru d’actualités informatiques, Yann s’intéresse particulièrement à la sécurité des données personnelles. Ses articles vous permettront de vous informer et de suivre l’actualité qui concerne la protection de la vie privée, les VPN, ainsi que la sécurité en ligne.

Laisser un commentaire